fbpx

Les dangers des implants capillaires

Table des matières

Callypso Cavallo
Callypso Cavallo

Les dangers des implants capillaires

La calvitie est un problème qui touche aussi bien les hommes que les femmes et qui peut se réveler très embarassant, surtout chez les femmes et chez les hommes de moins de 40 ans. Les implants capillaires sont une solution efficace pour remédier à une perte de cheveux. Néanmoins, quels sont les dangers de cette opération ?

Les dangers des implants capillaires
Les dangers des implants capillaires

Dangers des implants capillaires : les risques esthétiques

Outre les risques médicaux à proprement parler, parmis les dangers des implants capillaires il existe des risques esthétiques. Ces risques dépendent énormément du professionalisme et de la dextérité du chirurgient réalisant la greffe.

L'effet touffe

Certaines clinique proposent à leur patients des greffes de cheveux dès les premiers signes de calvitie. Il arrive fréquemment que les golfes temporaux se creusent vers 22 ans. S’il sont remplis directement, il y a un risque d’effet touffe quand le reste de la tête va se dégarnir progressivement. Il convient donc de bien se renseigner auprès d’un chirurgien compétent pour connaitre l’évolution probable d’une calvitie.

La publicité mensongère

La publicité mensongère entraine un certain nombre de dangers des implants capillaires.

Vous êtes différent des autres

De nombreuses publicités prétendent à qui veut l’entendre que leur cas est différents des autres, que moyennant un nombre élevé de greffons (donc un prix plus élevé) ils obtiendront la chevelure de leurs rêves…

Un chirurgien plus interressé par faire payer le prix fort à son patient que par l’évolution prospective de sa chute de cheveux de ce dernier est à fuir.

La dictature de l'image

La greffe de cheveux est devenue depuis quelques années un secteur extrêment rentable. A notre époque, beaucoup de gens sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour être beau. Certains, fragilisés par une chute de cheveux précoces vont donc jusqu’à s’endetter pour espérer obtenir la chevelure de leur rêve.

L’alopécie est un problème tellement répendu et tellement dur à vivre pour beaucoup de gens que ce secteur attire immencablement beaucoup d’escroc, plus attiré par les gains que par la réussite des opérations qu’ils vont pratiquer.

Il convient donc d’être prudent dans le choix de la clinique et du chirurgien envisagés pour une greffe de cheveux.

Concernant les cheveux artificiels

La greffe de cheveux artificiels est souvent vendue comme une solution miracle, peu chère, aux calvities très étendues. En effet, contrairement à la greffe FUE, il n’y a pas besoin d’avoir suffisament de cheveux dans les zones donneuses. Néanmoins, cette pratique comporte bien plus de risques que la greffe FUE.

La composition des cheveux artificiels

Les cheveux synthétiques implantés sont pour la plupart constitué de plastique recouvert de collagène. Le collagène est une protéine naturellement présente dans le corps humain. Les vendeurs de ces cheveux artificiels prétendent que ce collagène stimule l’implantation du cheveux et la cicatrisation. Les vendeurs mettent également en avant la présence d’ions argents sur la racine de ces cheveux industriels, censés avoir des vertues anti-microbiennes et donc prévenir les infections.

Les ions argent

Les fabriquants de cheveux synthétiques ajoutent des ions argent au niveau de la racine. Ils prétendent que ces ions ont des vertues antimicrobiennes et antifongiques, évitant donc les infection au niveau de la zone d’implantation.

Si les ions argent ont bel et bien des vertus antimicrobiennes et antifongiques, c’est en quantité très limité et en interaction avec certaines protéines présentes notament sur la peau. C’est pourquoi on retrouve la présence d’ion argent dans des crèmes et dans des lotions.

Les ions argents implantés dans corps humain ont-ils les mêmes vertues ? Rien n’est moins sûr ! De plus, les ions argents sont suspectés par la Food and Drug Administration américaine de causer des effets secondaires s’ils sont ingérés ou implantés à l’intérieur du corps.

Compatibilité biologique insuffisante

Contrairement à une greffe de cheveux FUE, l’implantation de cheveux artificiels est l’introduction dans l’organisme d’un corps étrangé, ce qui déclenche dans la plupart des cas une réaction de rejet.

Avec les cheveux artificiels biologiques ou semi-biologiques, on observe fréquemment des réactions allergiques ou des intolérances. Ces réaction se caractérisent par au mieux une irritation légère, au pire une inflamation aiguë ou chronique. Ces réactions peuvent aller jusqu’à la nécrose des tissus entourant les greffons.

La durée de vie de ces cheveux artificiels

Outre leur composition, un autre problème des cheveux artificiels reste leur durée de vie. Si lors d’une greffe FUE ce sont les follicules qui sont implantés, permettant donc aux cheveux greffés d’avoir le même cycle de vie qu’un cheveux normal, les cheveux artificiels eux ne poussent pas. Les vendeurs de ces cheveux prétendent qu’ils sont assez résistants pour être séché au sèche cheveux. Néanmoins, il est prouvé qu’un patient ayant des implants capillaires artificiels en perd en moyenne 20% à 50% chaque année. 

Une technique interdite aux Etats-Unis

Si le brevet de la technique d’implantation de cheveux artificiels a été déposé aux Etats-Unis en 1976, la Food and Drug administration a interdit cette technique à partir de 1983.

La FDA motive cette interdiction par les risques de pathologies et de lésions que constitue l’implantation de cheveux synthétiques en raison d’un manque de compatibilité biologique. De plus, les cheveux synthétiques ne répondent pas à toutes les exigences des produits médicaux.

Aux Etats-Unis, l’implantation de cheveux synthétiques constitue un acte frauduleux.

Précautions à prendre pour limiter les dangers des implants capillaires

Lors d’un projet de greffe capillaire, il est important de se renseigner de faire attention à un certain nombre d’élément afin de se garantir les meilleurs résultats.

Prendre un avis médical externe

Avant de contacter une clinique spécialisée dans la greffe de cheveux il est conseillé de consulter un médécin afin de s’assurer que le patient n’a pas de contre-indication pour ce type d’opération.

Consulter un dermatologue peut être également intéressant, particulièremnent pour les patients qui ignorent la cause de leur calvitie.

Se renseigner sur la clinique et l'équipe médicale

Avant de programmer une opération, il est important de vérifier le sérieux et le professionnalisme du chirurgien et de l’équipe médicale. Outre les risques sanitaire, une greffe de cheveux dépend énormément de la dextérité du praticien.

Il convient également de vérifier les moyens matériels dont dispose la clinique.

Prendre en considération l'avancement de son alopécie

S’il est tentant de recourir aux implants capillaires dès les premiers signes de calvitie, ce n’est néanmoins pas conseillé. Une intervention réalisée trop tôt entraîne le fameux “effet touffe” quand le reste du crâne se dégarnie, ce qui oblige le patient à subir une seconde greffe de cheveux pour combler le vide entre ses premiers implants et les cheveux qui lui restent.

Dialoguer avec son chirurgien

Il est important de s’assurer que le chirurgien qui va réaliser la greffe prenne en compte la future évolution de la calvitie de son patient et l’en informe. Cela évitera bien des mauvaises surprises par la suite.

Des implants capillaires sans danger ?
Optez pour Hair Turkey

Chez Hair Turkey, notre clinique est spécialisée dans les implants capillaires FUE de haute qualité. Le Dr Zrihan est un spécialiste de la greffe de cheveux en Turquie et a réalisé avec succès des centaines d’opération.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis gratuit et sans engagement.

Video Playlist
1/0 videos

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Skip to content