fbpx

FUE

La méthode FUE pour extraire des unités folliculaires est la plus simple des procédés de transplantation de cheveux.

Ce procédé ne laisse aucune marque verticale sur la partie extraite car elle ne nécessite pas de scapel ou de points de suture. 

La FUE est l’extraction des unités folliculaires les unes après les autres sur la partie donneuse avec de micro-punch en cercle du diamètre qui se conforme aux unités folliculaires.

Après la rencontre du ISHRS en Octobre 2003 à New York où ont été publié les premières réactions sur la FUE, les plus grandes cliniques du monde ont mise sur pied leurs expérimentations et leur mise en vente du procédé dit F.U.E. (Follicular Unit Extraction). 

L’envie suscitée par une transplantation des  cheveux sans laisser de trace est primordiale car beaucoup d’hommes traités pour l’alopécie ne veulent pas de cicatrices.

FUE

Pourquoi la méthode FUE ?

De nos jours, l’avantage majeur de la FUE est l’absence de cicatrices au niveau de la zone d’extraction. Cependant, le premier objectif de la FUE, quand la technique a été mise au point n’était pas l’absence de cicatrices mais l’agrandissement de la zone d’extraction.

 

Les avantages de la FUE :

La détermination de la zone d’extraction et les nouvelles zones d’extraction.

 

Avant l’arrivée de la FUE, les docteurs rencontraient des problèmes liés aux patients qui avait déjà fait une ou plusieurs greffes de cheveux et dont la donne de prélèvement par FUT ne pouvait plus servir. 

Ces personnes-là n’ont plus de zone de prélèvement consistante pour subvenir aux besoins de la zone receveuse. La FUE agrandit la zone de prélèvement de 30 et de 50% comparativement au FUT. 

En donnant accès à l’utilisation des zones temporales et des zones hautes et basses de la partie occipitale, la zone de prélèvement se voit agrandie et de ce fait augmente le nombre des greffes de cheveux possibles.

Les avantages de la FUE : petite coupure et pas de cicatrices droites.

 

La technique FUT implique le retrait de bandelettes de cuir chevelu, ce qui laisse beaucoup de cicatrices disgracieuses dans la zone donneuse. La FUE, elle, ne laisse pas de cicatrice visibles à l’œil nu. Ce qui permet aux patients de faire toutes les coiffures qu’ils désirent.

Le procédé de greffe dit « FUE » permet l’absence de cicatrices droites et visibles et l’agrandissement de la zone d’extraction.

Coiffure et style de coupe :

FUE rend possible le port des cheveux court après une greffe !

Il existe deux types de prélèvements directs spécifiques, la F.U.E et la F.I.T. ( Follicular Isolation Transplantation), leur différence réside dans la façon d’isoler les follicules, ces deux méthodes ne laissent pas de cicatrices et permettent de faire plusieurs greffes.

Les différentes étapes de la méthode FUE :

La transplantation FUE se déroule en 5 étapes. 

1er étape : le rasage.

Concernant la FUE, les cheveux de la zone de prélèvement sont habituellement rasés. Il n’est pas possible de prélever un follicule si le cheveu mesure plus de 1mm.

Néanmoins, un rasage « complet » n’est souvent pas nécessaire. Dans ce cas, il s’agit de FUE « Parchy » ou « Unshaven ». Une FUE normale requiert un rasage complet. Le rasage est fait sans sabot. Au bout de 15 jours après l’intervention, les cheveux se remettent à pousser.

2ème étape: prélever les follicules pileux.

Les follicules sont sélectionnés et prélevés avec un punch en titane d’un diamètre d’environ 0,7 à 1mm. C’est l’un des avantages de le FUE, on peut selectionner  chaque greffon en fonction des besoins de la zone receveuse. Cette étape est aussi appelée « Cherry Picking », car o,nn sélectionne les meilleures greffons !

Pour prélever les greffons, le punch entre de 3 à 4 mm dans la peau le long du cheveu et du follicule. Les greffons sont extraits de l’épiderme et du derme. 

3ème étape: prélever les follicules pileux « Cherry Picking »

Muni de micro pinces, ou juste d’un micro-forcep ou une pince « mosquito », les follicules choisies sont prélevés les uns après les autres. Chaque greffe est alors plogée dans du sérum physiologique et / ou dans un mélange de PRP et sérum physiologique. Les greffes sont donc triée, analysées et conditionnées pour être transplantées. 

4ème étape: ouverture des canaux dans la zone receveuse.

Le spécialiste dessine la nouvelle chevelure avec des micro-incisions dans les zones receveuses. Les outils utilisés pour ouvrir les canaux sont réalisés en fonction de chaque patient. Cette méthode est appelée « custom-blades ».

Cette étapes est décisive pour la réussite de la greffe de cheveux, quatres critères sont particulièrement importants.

  1. L’angle du cheveu
  2. La répartition
  3. La densité
  4. Le niveau des canaux définit la forme de votre greffe de cheveux.

5ème étape: l’implantation des greffes dans les canaux.

Chaque greffons de 1,2 et 3 cheveux qui avaient premièrement été triés et isolés, sont sont implantés dans les canaux. A cette étape, il est possible que 3 personnes travaillent simultanément et implantent les greffes sur le cuir chevelu du patient.

Les greffes vont se ré-oxygéner et se reconnecter à la vascularisation du patient.

L’intervention FUE est terminée. Les résultats sont visibles 7 à 8 mois après l’opération, mais il faut compter 1an pour une totale repousse et environ 15 à 18 mois pour que les cheveux soient épais.

Après la greffe FUE : le postopératoire.

A 10 jours environ, les cicatrices de prélèvements disparaissent et la zone de donneuse reprend sa forme initiale dans les 15 à 20 jours.

Les rougeurs atour de la zone receveuse s’estompent souvent dans les 15 jours qui suivent.

Près de 1 à 2 mois après l’intervention FUE, tous les cheveux qui ont été greffés retombent. C’est tout à fait normal et il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

Il faut attendre 1 an pour une repousse totale. Il existe cependant des traitements pour booster le processus (PRP, Minoxidil, Help Hair Shake…).

La mesure des punchs FUE :

Les punchs FUE ont énormément changés depuis que cette technique a été inventée. 

Avant, les punchs utilisées pour les greffes FUE étaient les même que pour les biopsies. 

Très vite, les punchs à biopsie ont été remplacer par d’autres, spécialement faits pour être utilisées dans des FUE changeant la taille et le design. 

Les punchs sont faits en Titane du fait de la constitution biocompatible et non-allergène de ce matériau.

Les mesures de punchs varient généralement de 0,7mm à 1mm. 

La taille la plus petite des punchs est utilisée éviter les cicatrices visibles. 

La taille des punchs FUE n’est pas le seul élément qui d’éviter les cicatrices. La qualité de la lame du punch, relativement aiguisée et l’appartenance ethnique du patient sont des éléments du même niveau d’importance que la mesure du punch.

La FUE est-elle une méthode avec des résultats plus fructueux?

Une greffe de cheveux FUE pratiquée par un praticien expérimenté donne d’excellent résultats et est indétectable car cette méthode n’entraîne pas de cicatrices, contrairement à la FUT. Un autre avantage de la FUE est qu’il est possible de choisir la densité des greffons afin de créer une densité adapté à chaque partie de la zone donneuse. La ligne frontale est dessinée avec des greffons de un follicule, alors que ceux implantés sur le haut de la tête comporte deux à trois follicule afin de créer de la densité.

Chez Hair of Zrian, nous n’utilisons pas la technique FUT qui est trop invasive et qui laisse des cicatrices disgracieuses.

Connecte-toi avec nous

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal